LITTÉRATURE ET DÉCOLONISATION DES SAVOIRS

luste boulbina luste boulbina

Resumo


La littérature est une des clés de la décolonisation des savoirs. Souvent minorée par les philosophes, qui ont appris à en faire la « matière » de leur mise en « forme », la littérature, au contraire, est une formation à la décolonisation des savoirs.  C’est d’abord en elle qu’a lieu, sur le plan discursif, la transformation du non-être en être et de l’ « objet » en « sujet ». Dans cette perspective, la philosophie gagne à devenir « philosophie mineure » ou « philosophie pirate », et à entendre les leçons de la littérature qui, comme celles de l’histoire, sont excessivement difficiles à connaître. Cette communication a ainsi le sens d’un programme de travail, programme de « désordre absolu ».


Palavras-chave


Littérature, Littérature mineure, Littérature pirate, Philosophie, Décolonisation des savoirs

Texto completo:

PDF (English)

Apontamentos

  • Não há apontamentos.


Revista Brasileira de Literatura Comparada, ISSN 0103-6963

Licença Creative Commons
Esta revista utiliza uma Licença Creative Commons Atribuição-NãoComercial 4.0 Internacional.