MÉMOIRE VOLATILE ET OBSESSION D’UNE TRACE: SUR LE CHEMIN OBSCUR DES « SOUVENIRS DORMANTS »

Filomena Juncker

Resumo


Si les études sur la mémoire occupent une place majeure dans la recherche scientifique actuelle (neurosciences cognitives, intelligence artificielle, neuro-technologies…), le développement d’un art de la mémoire, capable d’accroître les pouvoirs de l’homme, en opposant au désordre de la mort le bon ordre du vivant, intéressait déjà des poètes et intellectuels de l’Antiquité classique. Dans Souvenirs dormants, Patrick Modiano (Prix Nobel de littérature 2014) semble s’inspirer de quelques mnémonistes célèbres évoqués ailleurs par Jacques Roubaud, pour continuer à ciseler un art de la mémoire fin et puissant, consolidé sans cesse tout au long de son oeuvre. À travers le dédale de lieux et d’images de la mémoire embrumée du narrateur, c’est aussi une page sombre de l’Histoire qui se dévoile encore dans ses aspects les plus insaisissables.

Palavras-chave


Art de la mémoire; Patrick Modiano; Souvenirs dormants

Texto completo:

PDF (Français (France))
58 visualizações.

Apontamentos

  • Não há apontamentos.



APOIO:


A Revista Brasileira de Literatura Comparada está indexada nas seguintes bases:


Revista Brasileira de Literatura Comparada, ISSN 0103-6963, ISSN 2596-304X (on line)

Licença Creative Commons
Esta revista utiliza uma Licença Creative Commons Atribuição 4.0 Internacional (CC BY 4.0).

Wildcard SSL Certificates