ENTRE PEINTURE ET MUSIQUE : LA RÉPÉTITION CHEZ CLARICE LISPECTOR

Carolina Antonaci Gama

Resumo


Étant donné que l’œuvre de l’écrivaine Clarice Lispector est composée par des fragments de textes publiés un peu partout : ses romans sont construits à partir des extraits des récits, les récits sont des rééditions des chroniques de journal, les chroniques de journal forment un autre roman, etc., nous tenterons de démontrer avec cet article qu’une telle répétition, l’insistance à répéter les mêmes paroles, les mêmes idées, les mêmes personnages, finit par créer un style littéraire unique qui nous contraint, à force de répéter, à déciller les yeux et voir. Avec la répétition, nous parvenons à voir ce qui est toujours là, ce qui est toujours donné, évident, quotidien. Et puisque la répétition est mal acceptée en littérature, comme le souligne d’ailleurs Hélène Cixous, nous verrons que Lispector s’en sert de la peinture et de la musique pour soutenir son œuvre « répétitive » et nous dévoiler que la répétition littéraire, entre la peinture et la musique, peut fait émerger la chose « vraie » et nous conduire vers la préhistoire d’un futur.

Palavras-chave


Clarice Lispector; répétition; peinture; musique; style

Texto completo:

PDF (Français (France))
208 visualizações.

Apontamentos

  • Não há apontamentos.



APOIO:


A Revista Brasileira de Literatura Comparada está indexada nas seguintes bases:


Revista Brasileira de Literatura Comparada, ISSN 0103-6963, ISSN 2596-304X (on line)

Licença Creative Commons
Esta revista utiliza uma Licença Creative Commons Atribuição 4.0 Internacional (CC BY 4.0).

Wildcard SSL Certificates